VOTE | 161 fans

Épisodes Virtuels

Retour au bercail

Créateur : diana62800 
Date de création : 06.01.2018 à 19h34

Message du créateur :
Bea, la petite sœur de Nick, débarque à Las Vegas pour un remplacement.

Cet épisode compte 22 paragraphes

Afficher l'épisode

Deux semaines sont passé depuis que Sara a été sauvé et elle avait encore quelques problèmes pour dormir toutefois, elle avait décidé de reprendre le travail. Grissom, voyant qu'elle était à bout, vient lui annoncer une surprise. Toute l'équipe est au labo et Grissom en profite pour faire sa surprise à sa belle, Sara et Greg parlent dans le couloir mais sont interromps par Grissom. 


- Sarah, tu peux venir, il faut que je te parle. Lance Grissom
- Ce n'est pas bon. Dit Greg. 
- Greg. 
- D'accord, j'arrive. 


Grissom et Sara se mettent à l'écart pour discuter ce qui intrigue beaucoup Greg. Nick et Warrick arrivent. 


- Qu'est ce qui se passe ? Demande Warrick. 
- Aucune idée. 
- En tout cas, une chose est sûre.
- Laquelle ? 
- Ce n'est pas nos affaires. Répond Nick


Ils se mettent tous les trois à rire, dans la salle de repos du labo, Grissom essaye de parler à Sara. 


- Vas-y entre. Annonce Grissom.


Il ferme la porte et les stores. 


- Tu vas me tuer ? Demande Sara
- Non, pourquoi tu me dis ça. 
- Pourquoi tu as fermé les stores alors ? 
- C'est pour qu'on soit tranquille car j'ai quelque chose à te dire. 


Ils vont s'assoir à la table qui se trouve dans la pièce. 


- Vas-y, je t'écoute. 


Dans le couloir, Catherine allé entrer dans la salle mais Greg l'intercepte avant. 


- Catherine. 
- Quoi ? 
- Cette pièce est interdite d'accès. 
- Quoi ? Mais pourquoi ? 
- Nos deux amoureux sont dedans et Grissom veux faire une surprise à Sara. 
- Okay, c'est quoi comme surprise. 


Greg et Catherine se mettent à l'écart pour parler, de retour dans la salle de repos. 


- Bon voilà, je sais que tu as eu des moments très difficiles cette année et je sais que je n'ai pas toujours été là pour toi autant que je l'aurai voulu et j'ai une surprise pour toi. 
- Une surprise ? Demande Sara toute contente. 
- Oui, j'ai réservé une petite maison au bord du lac pour nous deux. 


Elle se lève de sa chaise et lui saute au cou puis l'embrasse durant quelques minutes et met fin à leur étreinte. 


- Whoua, Je suppose que ça veut dire oui. 
- Bien sûr que c'est oui et en plus je suis si heureuse que tu viennes avec moi mais... 
- Mais quoi ? 
- Tu vas rester combien de temps ? 
- Aussi longtemps que tu voudras de moi. 


Elle met ses bras autour de son cou. 


- J'ai de la chance de t'avoir dans ma vie. 


Puis ils s'embrassent à nouveau et ils ne font pas attention à la personne qui vient d'entrer. 


- Excusez-moi de vous déranger. Lance Greg en passant sa tête. 
- Greg, qu’est-ce qu’il y a ? 
- Un homme a été retrouvé mort sur le bord d'une route. 
- D'accord. Allez-y et faîte attention à vous. 
- Je fais équipe avec qui ? 
- Personne et par pite faîtes très attention et si vous voyiez un groupe de personne resté à l'écart. 
- Okay, c'est promis. 


Nos deux amoureux reprennent leurs étreintes tandis que Greg sort de la pièce en rigolant. Vingt minutes plus tard, Greg se trouve sur le parking où l’accident à eu lieu, il se dirige vers Brass et lui raconte ce qui s’est passé. 


-  Vous ne devriez pas être en vacances ? 
- Ne m'en parlez pas. 
- Qu'est ce qui s'est passé ici ? C'est une véritable boucherie. 
- Oui et c'est pire à côté. 
- Quoi ? On m'a seulement appelé pour lui. Y en a d'autre ? 
- Oui, il accompagnait des élèves pour une sortie scolaire. 
- D'accord, est où sont-ils ? 


Une jeune femme aux cheveux longs châtain s’approche de Greg. 


- Juste derrière vous ? 
- Merci, mais restez derrière le périmètre de sécurité. 
- Excusez-moi 
- Je viens de vous dire de ne pas rester là. 
- Il en est hors de question. 
- Pardon mais qui est vous ? 
-  Oh Excusez-moi, je suis Rebecca Stokes, mais appeler moi Bea. 


Bea tend sa main à Greg et ce dernier fait pareil. 


- D'accord, mais qu'est-ce que vous faites ici ? 
- Je travaille. 
- Je vous demande pardon. 
- Oh oui, j'ai oublié de vous prévenir Greg, Rebecca travaille avec vous sur cette affaire. 
- Merci de me prévenir. 
- Je viens de le faire, Je vais voir les ados. 


Brass s'éloigne tandis que Greg essaye de garder son calme. 


- Je sais que je tombe à un mauvais moment mais... 
- Non, ce qu'il y a, c'est que je ne m'attendais pas à votre venu. 
- Il n'a pas de mal. 
- Au faîte, je suis Greg... 
- Greg Sanders, oui, je sais. 
- Comment ça ? 
- Par rapport à mon frère, Nick. 
- Vous êtes la sœur de Nick. 
- Sa petite sœur, oui, mais ne croyez pas que c'est grâce à lui ou à mes parents que j'ai eu ce boulot. 
- D'accord mais qu'est-ce que vous faîtes ici ? 
- Tutoyez moi, je préfère. 
- Okay. 
- Grissom m'a appelé et m'a dit que ma présence était nécessaire. De toute façon, je devais commencer demain. 
- Je comprends le faite qu'il m'est dit de venir tout seul. Et désolé mais il ne m'a rien dit 
- C'est rien, je sais me présenter toute seule, je suis une grande fille. 


Ils se dirigent tous les deux vers le bus pour y prélever des indices. 


- Il y a des traces de plusieurs pneus différents ici ainsi que du sang. Lance Bea qui se trouve sur la route. 
- Prend des photos et prélève un peu de sang. 
- C'est fait. Tu sais Greg, tu n'es pas obligé de me dire tout ce que je dois faire. 
- Ce n'est pas ce que je fais. 
Oh que si. 
- Désolé. 
- Y pas de mal et je vais te confier un secret, je n'en suis pas à ma première affaire. 


Ils font le tour du lieu et relèves plusieurs indices comme des traces de chaussures ainsi que des empruntes et de la salive. Mais quelque chose intrigue Bea.


- Greg, tu ne remarques rien de bizarre ? 
- Non, à part que c'est une véritable boucherie. 
- Regarde mieux. Lance Bea en insistant. 


Greg regard pendant plusieurs longues minutes mais il ne remarque rien d'anormal. 


- Le chauffeur. 
- Quoi le chauffeur ? 
- Où est-il ? 
- Sûrement à l'hôpital avec les deux seules personnes encore en vie. 
- Non, il n'y est pas. J'ai demandé à Brass tout à l'heure et il m'a dit que seulement deux personnes ont été conduites à l'hôpital. Et dans ce cas-là, on a un suspect. 


diana62800  (06.01.2018 à 19:48)
Message édité : 22.07.2018 à 15:27

Greg et Bea sont de retour au labo, ils sortent de l’ascenseur et se dirigent vers le labo d’analyse tout en discutant. 


Bea : Tu es très différent de ce que Nick m’a dit sur toi. 
Greg : Ah bon. Et qu’est-ce qu’il t’a dit ? 


Ils rentrent dans le labo. 


Bea : Désolée, mais c’est secret défense. 
Greg : Quoi ? 
Bea (sur un ton ironique) : Oui, si je te le dis, Nick me découpe en rondelle. 
Greg : Ah, ah, ah, très drôle. Non, sérieusement qu’est-ce que Nick t’a dit sur moi ? 
Bea : Je te le dirai mais à une seule condition. 
Greg : Laquelle ? 
Bea : Que tu m’invites à dîner ? 
Greg : D’accord, que dirais-tu de ce soir ? 
Bea (avec un sourire qui en disait long) : Ce soir, d’accord. Tu sais où est Nick ? 
Greg : Sur une affaire, je crois. Pourquoi ? 
Bea : Il ne sait pas que je suis de retour en ville. 
Greg : Il va avoir une surprise. 
Bea : Ça, c’est rien de le dire. 


Greg et Bea sont dans le labo en train d’analyser les preuves qu’ils ont trouvées sur le parking. Pendant que Nick et Warrick sont dans leurs voitures qui les ramène au labo. 


Warrick : Tu vas bien ? 
Nick : Oui, pourquoi ? 
Warrick : Je te parle de ma soirée d’hier depuis plus d’une heure et tu ne m’as pas fait une seule remarque. 
Nick : Désolé, mais j’ai la tête ailleurs. 
Warrick : C’est rien. 
Nick : On change de sujet. 
Warrick : D’accord. Tu as vu la petite nouvelle ? 
Nick : De quoi tu parles, quelle nouvelle ? 
Warrick : Greg m’a appelé et il m’a annoncé qu’on avait une nouvelle dans l’équipe. Tu l’as vu ou pas ? 
Nick : Non et toi ? 
Warrick : Non, mais d’après les autres, elle est vraiment très mignonne. 
Nick (regardant son ami avec attention) : Je vois qu’elle t’a déjà tapé dans l’œil. 
Warrick : Et pourquoi pas. Si notre Greg nationale dit qu’elle est très belle, je vais tenter ma chance. 
Nick : Tu ne l’as jamais vu. 
Warrick : Et alors ? 
Nick (avec un sourire moqueur) : Rien. 
Warrick : Pour changer de sujet, tu as des nouvelles de ta sœur ? 
Nick (rire) : Laquelle ? 
Warrick : C’est vrai que tu en a 4. 
Nick : Exactement. 
Warrick : Ah mon pauvre. Rebecca. 


Nick perd son sourire en entandant le prénom de sa soeur, ce que Warrick remarque très vite. 


Nick : Je n’ai pas envie de parler d’elle. 
Warrick : Tu ne lui as toujours pas adressé la parole depuis de 3 ans. 


Nick lui répond en lui faisant un signe de la tête. 


Warrick : Qu’est-ce qu’elle a bien pu te faire pour que tu la détestes à ce point ? 
Nick : je n’ai pas envie d’en parler. 
Warrick : Laisse-moi deviner : Elle a dû faire « cette chose » que tu lui avais ordonné de ne pas faire et ça s’est mal terminé. 
Nick : On peut dire ça comme ça. 
Warrick : Je te crois pas, tu adores tes sœurs, principalement et surtout Rebecca. 
Nick : Oui, mais les choses changent, tu devrais le savoir mieux que personne. 
Warrick : Tu peux développer ? 
Nick : Plus tard. 


Nick gare sa voiture au parking à son emplacement habituel mais il remarque très rapidement qu’une autre voiture de modèle européen est déjà garée à sa place. 


Nick (très énervé) : C’est pas vrai, si je choppe celui qui a osé prendre ma place, je le… 
Warrick : Quoi ? Tu le massacre. Qu’est-ce que tu as en ce moment, je te trouve bizarre ? 


Nick se gare sur la place de parking qui se situe juste à côté de la sienne. Il descend de sa voiture et prend son matériel. Ils montent tous les deux au labo. Pendant que Nick et Warrick montent à l’étage, Bea était de plus en plus nerveuse à l’idée de revoir son frère après tout ce temps. Ils ne se sont pas adressé la parole depuis trois ans, mais Bea n’en voulait pas à Nick mais à elle-même. Elle est en train de repenser à tout ça jusqu’au moment où Greg la fait sortir de ses pensées. 


Greg : Bea ? Bea tu es avec moi ? 
Bea : Désolée, j’étais ailleurs. 
Greg : Est-ce que ça va ? 
Bea : Très bien, on se remet au boulot. 


À l’autre bout du labo, nos deux inséparables amis sortent de l’ascenseur et Nick est toujours aussi énervé. 


Warrick : Alors, tu vas me réponde ou (sur un ton ironique) il faut que j’utilise la manière forte ? 
Nick : Je ne sais pas. Si je te dis Jackie, c’est une de tes ex petites amies, tu vois ce que je veux dire. 
Warrick : Très bien. 


Warrick aperçoit Bea de loin et de dos mais il ne l'a toujours pas reconnu. 


Warrick : Eh, Stokes regarde, c’est elle. Elle est vraiment mignonne, pour une fois Greg avait raison. 
Nick : Greg à toujours raison. 
Warrick (rigole) : Et depuis quand ? 
Nick (dont le sourire était revenu) : Toujours. 


Du coté de Greg et Bea. 


Bea : J’ai une concordance pour les traces de sang que j’ai prélevé sur la route. Elles appartiennent à Cyrus Adams, il est chauffeur poids lourds avec un casier assez chargé. 
Greg : Bien, appel Brass, on va rendre une petite visite à ce cher Monsieur Adams 
Bea : Mais on ne peut pas, on n’a pas encore fini de tout analyser. 


Greg la prend par le bras très délicatement et se dirigent tous les deux vers la porte. 


Greg : Ne t’en fait pas, quelqu’un d’autre le fera. 
Bea (inquiète) : Et qui ça ? 


Alors qu’ils quittent la salle du labo, Greg et Bea se retrouvent nez à nez avec Nick et Warrick. 


Nick (énervé) : Rebecca ? Mais qu’est-ce que tu fais ici ? 
Bea : Bonjour Nicolas, comment tu vas depuis tout ce temps ? 
Nick : Arrête Bea, Qu’est-ce que tu fous ici ? 
Bea : Je travail. 
Warrick : Attend, c’est toi la nouvelle ? 
Bea : Oui. 
Warrick (à Greg) : Pour une fois, tu as raison. 
Nick (toujours aussi énervé en vers sa sœur) : Quoi ? Mais qu’est-ce que tu me racontes ? 
Bea : La vérité, j‘ai commencé hier soir. Nick, il faut qu’on parle. 
Nick (hurle) : Désolé mais moi je n’ai rien à te dire. 
Bea : Je suis vraiment désolé mais je n’avais pas le choix, tu aurais fait pareil à ma place. 
Nick : Non, je croix pas. 
Bea : Nick, S'il te plait. 


diana62800  (10.01.2018 à 16:06)

Nick part en furie en direction des vestiaires, Bea et Greg se rendent chez Cyrus Adams. Arrivé au parking, ils montent en voiture en direction de leur suspect potentiel. Dans la voiture, Bea conduit et Greg est du côté passager, il y a un silence interminable, ce que ce dernier ne peut supporter d‘avantage. 


Greg : Tu vas me dire ce qu’il ne va pas ? 
Bea : Tout va très bien. 
Greg : Écoute Bea, je te connais que depuis quelques heures mais je vois bien quant une personne ne va pas bien et en plus de ça, je n’ai jamais vu Nick s’énerver comme ça sur quelqu’un, en tout cas pas depuis que je le connais. 


Greg la regarde avec insistance pour avoir des réponses à ses questions. 


Bea : Il y a rien, je t’assure. 
Greg : D’accord. Tu as appelé Brass ? 


Aucune réponse de Bea, elle est encore retournée par la discussion houleuse qu’elle venait d’avoir avec Nick, elle n’aurait jamais pensé qu’il aurait réagi de cette façon. Elle savait qu’il n’allait pas l’accueillir les bras ouverts mais elle ne pensait pas qu’il lui parlerait comme ça. 


Greg : Bea, t’es avec moi ? 
Bea (sursaute avec les larmes aux yeux) : Désolée, j’étais ailleurs. Quoi ? 
Greg : T'as appelé Brass pour qu’il nous rejoigne ? 
Bea : Non, je suis désolée, je ne suis pas dans mon assiette. 
Greg : C’est rien, je vais l’appeler. J’espère qu’un jour tu me diras ce qui c’est passé entre Nick et toi. 
Bea : Un jour peut-être mais, ça va. 


Greg prend son portable et appelle Brass. Il regarde Bea avec attention, mais Greg n’est pas dupe, il sait que quelque chose ne va pas et il est bien décidé à le découvrir, cependant sans trop la brusquer. Dans les vestiaires du labo, Nick, suivie de Warrick, essaye de se calmer mais il n‘y arrive pas. 


Nick (s’énerve sur la porte de son casier) : Je n’arrive pas à y croire, pour qui elle se prend, je lui avais dit que je ne voulais plus jamais la revoir de toute ma vie. 
Warrick : Mais qu’est-ce que tu racontes ? C’est ta sœur. 
Nick : Non, je n’ai plus que 3 sœurs. Pour moi, Rebecca est morte et enterrée. 
Warrick (surpris et choqué) : Quoi ? Mais c’est ta sœur, tu ne peux pas dire des choses comme ça. 


Nick ne répond pas et sort des vestiaires en bousculant Catherine en passant mais ne fait pas attention à elle. 


Catherine : Nick, tu pourrais faire attention. 


Aucune réponse de Nick. Warrick sort lui aussi des vestiaires et tombe sur Catherine. 


Catherine : Nick, attend, tu vas où ? 
Warrick : Catherine, laisse-le. 
Catherine : Qu’est-ce qui ce passe ? 
Warrick : Je ne sais pas trop, mais ça à un rapport avec la nouvelle. 
Catherine : Tu parles de Rebecca ? 
Warrick : Oui. Tu la connais ? 
Catherine : De réputation seulement. 
Warrick : Tu peux être plus précise ? 
Catherine : Elle est très douée dans son travail, on peut même dire que c’est la meilleure dans son domaine. Et oui, je sais que c’est la petite sœur de Nick, (qui commence à s’énerver) je vais mettre les choses aux claires, elle a eu ce boulot pour ses qualités et pas parce qu’elle s’appelle Stockes. C’est bien compris. 
Warrick : Oui, c’est bon pas la peine de t’énerver. 


Bea se gare devant l’immeuble de Cyrus Adams où Brass les attend déjà. 


Greg (à Bass) : Vous êtes déjà là ? 
Brass (avec un croissant dans les mains) : J’étais dans le coin. Alors c’est notre chauffeur ? 
Bea : Oui, d’après les traces de sang que j’ai prélevé sur la route. J’ai appelé la compagnie pour laquelle il travail et c’est lui qui conduisait le bus dans lequel tous ses jeunes sont mort. 


Nos trois compères et le gardien de l’immeuble montent les 4 étages pour arriver devant la porte 6C. 


Brass (tape à la porte) : Monsieur Adams Cyrus, police de Las Vegas, ouvrez. 


Aucune réponse. 


Brass : Ouvrez, c’est la police de Las Vegas. 


Toujours aucune réponse. 


Brass (au concierge) : Ouvrez s'il vous plait. 


Le gardien qui à toutes les clés, de tous les locataires de l’immeuble, se dirige vers la porte du principal suspect, cherche les clés du 6C et ouvre la porte. 


Brass (sur le pas de la porte (au concierge)) : Rester ici. Greg et Bea resté-là, je vous dirais dès que vous pouvez entrer. 


Brass ouvre doucement la porte et découvre un appartement dans un désordre monstre puis il pénètre à l’intérieur. Il fait le tour et averti nos deux membres de l’équipe de scientifique qu’ils peuvent entrer. Greg entre le premier et est suivi de Bea. 


Bea : Quel odeur, c’est une véritable puanteur. 
Greg : Ce n’est pas étonnant. 
Bea : Pourquoi tu dis ça ? 
Greg : Il y a des rats. 
Bea (horrifiée et effrayée) : Quoi ? Des rats. Non, tu…tu…tu plais…Tu plaisantes. J’ai horreur de ces choses. 
Greg : Bea, ça va aller, calme-toi. 


Dans l’autre pièce et plus particulièrement dans la chambre. 


Brass : Venez, j’ai trouvé quelque chose et aussi une autre victime. 


Greg et Bea entre dans la pièce et Bea à toujours son air dégoûté. 


Bea : Quel horreur ? 
Greg : Tu te répètes. 
Bea : Et alors, j’ai une trouille monstre des rats et de leurs espèces. On sait qui est notre victime ? 


Brass prend le portefeuille qui se trouve dans la poche intérieure de cette malheureuse victime et regarde les papiers de cette personne en décomposions déjà très avancé. 


Brass (très étonné) : C’est Cyrus Adams. 
Bea/Greg : Quoi ? 
Bea : Non, c’est impossible. 
Greg : Mais comment ? 
Brass : Je ne sais pas, c’est vous les scientifiques. 
Greg : Je vais appeler du renfort. 
Bea : Bonne idée et moi, je commence par… Par où commencer ? Cet appart est un vrai dépotoir. Brass vous avez dit qui vous aviez trouvé quelques choses ? 
Brass : Oui, dans la cuisine, il y a du matériel pour faire de la drogue. 
Bea (en train de se plaindre) : De mieux en mieux. 
Greg : Bea. 
Bea : Désolé. 


Pendant ce temps au laboratoire, Nick revient plus calme au labo mais c’est sans compter sur la détermination de Warrick pour tout savoir sur l’histoire entre les deux Stokes. Warrick est en train de finir d’analyser les preuves que Greg et Bea ont trouvés. 


Warrick (avec une chaussure dans les mains) : Alors amigo, t’as fini de t’en prendre à tout la monde ? 
Nick : Warrick ne commence pas. 
Warrick : Okay. 
Nick : Alors qu’est-ce qu’on a ? 
Warrick : Environ 30 victimes et pas un seul suspect. 
Nick : Quoi ? Greg m’a dit qu’il allait en voir un ? 
Warrick : Oui, mais il est mort depuis environ 3 jours d’après Bea. 


Nick lui lance un regard noir. 


Warrick : Désolé. 
Nick : C’est rien. Un coup de main ? 
Warrick : Je veux bien. 


Nos deux amis relèvent le moindre petit indice des preuves que ne deux experts ont rapporté de la scène de crime. 


diana62800  (13.01.2018 à 12:42)

Deux heures plus tard, Warrick et Nick avaient enfin terminé. 


Nick : J’ai peut-être quelque chose ? 
Warrick : Et bien va y, je t’écoute. 
Nick : J’ai trouvé plusieurs empreintes, j’ai eu du mal à les avoir, mais j’ai quand même réussi à avoir plusieurs noms. 
Warrick : C’est un bus, c’est normal qu’il y ai des empreintes de plusieurs personnes différentes. 
Nick : Laisse-moi finir. 


Bea et Greg entrent juste à ce moment précis. 


Bea : Oui, il a horreur de ça, mais je t’en prie continue. 
Nick (en regardant nos deux compères mais surtout sa sœur) : Vous êtes déjà là ? 
Greg : Oui, avec beaucoup de boulot. 
Warrick (regardant les 5 caisses d’indices) : Oui, je vois ça. 
Nick : Je peux terminer. 


Tout le monde lui fit signe de la tête. 


Nick : Merci. Comme Cyrus Adams est mort, on sait que ce n’est pas lui, alors j’ai approfondi mes recherches et je suis tombé sur deux autres séries empruntes. La première série appartienne à Farah Douglas et la deuxième à Heather Paterson. 


A ce nom, le sang de Bea fit double sens, ce nom, non ce n’est pas possible pensé à cet instant la jeune femme. 


Bea : Nick, t’es sur ? 
Nick : Oui, j’ai refait les analyses trois fois pour en être sûr. 
Greg : Quelqu’un pourrait nous expliquer ce qui se passe ? 
Nick (à sa sœur) : A toi l’honneur. 
Bea (à Nick) : Merci. (À Warrick et Greg) Heather était ma meilleure amie mais on s’est perdue de vue quand elle a emménagé ici... 
Warrick : À Las Vegas. 
Bea : Oui, pour venir rejoindre Nick. Quelques mois auparavant, je les ai présentés et ils sont tombés fou amoureux l’un de l’autre, mais malheureusement ça c’est très mal terminer. 
Greg : Comment ça ? 
Bea : Il y a environ 2 ans, j’été en mission d’infiltration et j’ai… 
Nick : Elle a tué Heather sous mes yeux alors que je lui avais strictement demandé de ne pas le faire. 
Bea : Nick, je n’avais pas le choix. 
Nick : Bea, on a toujours le choix. 
Warrick : Okay, mais ça nous dit pas pourquoi, il y a le sang Heather sur la scène de crime. 
Bea : On peut toujours interroger l’autre personne, Farah Douglas. 


Greg sort de la pièce. 


Warrick : On va y aller et toi tu rentres dormir. 
Bea : Non, c’est aussi mon enquête. 
Nick (sur un ton très sec) : Bea, rentre. 
Bea : D’accord, à demain et Greg travail encore ou pas ? 
Warrick : Je ne sais pas mais demande à Catherine. 


Bea se dirige vers le bureau de Grissom et tombe sur Catherine qui se trouve au téléphone avec Lindsey, sa fille. 


Catherine : Toi aussi tu me manques. 


Bea entre dans la pièce. 


Bea : Désolé de te déranger mais je cherche Greg. 
Catherine : Il doit être en train de se changer. 
Bea : Merci et bonne journée. 
Catherine (qui a une main sur le combiné du téléphone) : Merci, à toi aussi. (À sa fille) Désolé, on en été où ? A oui, c’est vrai… 


Vingt minutes plus tard, dans les vestiaires, Greg fini de se changer, Bea entre mais il lui tourne le dos. 


Greg : Alors tu es prête ? 
Bea : Oui. Comment tu savais que c’était moi ? 
Greg : Je suis un peu médium 
Bea : Ah tout s’explique. 
Greg : Non, sérieusement, c’est Catherine qui m’a dit que tu me cherchés. 


Greg se retourne et eu le souffle coupé par la beauté de Bea. 


Greg : Tu es parfaite. 
Bea : Merci, tu n’es pas mal non plus, je te trouve très classe. 


Greg et Bea sortent des vestiaires puis se dirigent vers l’ascenseur qui les mènent au parking. 
Au parking, Greg met son bras autour de la taille de la jeune femme, qui celle-ci se laissa faire. Elle était à la fois nerveuse et très excitée pas ce rendez-vous. 


Bea : Tu ne le sais pas même je n’ai jamais fait ça. 
Greg : Tu veux dire que tu es toujours vierge ? 
Bea : Quoi ? Non, non, malheureusement je l’ai perdu trop jeune. 


Ils montent tous les deux en voiture et c’est Greg qui conduit. 


Greg (inquiet) : Quoi ? 
Bea : Un autre jour pour les explications. Je veux dire sortir avec un homme que je viens à peine de rencontrer. 
Greg : D’accord, comme tu veux. Pour changer de conversation, devine où je t’emmène ? 
Bea : Euh… Je sais dans un petit café très sympa. 
Greg : Non, mais t’es pas loin. 


Après lui avoir cité de nombreux endroit. 


Bea (qui prend son air sérieuse) : Aucune idée a part chez toi, Nick m’a dit que tu es un véritable cordon bleu. 
Greg : Gagné. Pour une personne qui ne t’adresse pas la parole, tu parles beaucoup de lui. 
Bea : C’est normal, c’est mon frère et ce que j’ai pu faire, je l’ai fait pour le protéger. 


Greg conduit jusqu’à son domicile quand une autre voiture leur fonce dessus à pleine vitesse. 


diana62800  (24.01.2018 à 20:35)

Warrick et Nick sont en voiture en direction de l'appartement de Farah Douglas, c’est Nick qui est au volant mais ce dernier n‘a rien dit à son ami. 


Warrick : Tu aurais pu être plus sympa avec Bea. 
Nick : Mais je l’ai été. 
Warrick (avec un petit sourire) : Oh que non. (En regardant par la vitre) Tu peux me dire où on va. 
Nick : On va chez Farah Douglas. 
Warrick : Quoi ? Pas à cette heure-ci, ramène-moi chez moi, on ira demain matin 
Nick : Pourquoi ? On est bientôt arrivé. 
Warrick : Tu crois que c’est une heure pour débarquer chez quelqu’un ? 
Nick (assez tendu) : Bien sûr que non mais au moins on sera fixé. 
Warrick (qui commence à s’énervé) : Sur quoi ? À quoi tu joues avec Bea ? À celui qui sera à la morgue le premier ? 
Nick : Ça n’a rien avoir avec elle. 
Warrick (toujours aussi énervé) : Bea, elle s’appelle Bea. 
Nick : Je le sais. 
Warrick : Et ben, on ne dirait pas et sur quoi tu veux être fixé. 


Aucune réponse de Nick. 


Warrick : Laisse-moi devinez, tu veux être sûr qu’Heather est bien morte et qu’elle ne soit pas revenue d’outre-tombe. (Petit rire) Et pourquoi tu ne m’as jamais parlé d’elle. 
Nick : Non pas du tout, je sais qu’elle est morte, je l’ai vue mourir sous mes yeux. 
Warrick : D‘accord si tu le dis et en passant je ne te crois pas un instant mais passons… 


Alors qu’il allait finir sa phrase, Warrick est interrompus par un message radio. 


: À toutes les unités, un accident vient d’avoir lieu, au carrefour des rues Silverado Ranch Blvd et Gilespie St,d’après les témoins, il y aurait deux victimes, une femme et un homme. Le conducteur de l’autre véhicule a pris la fuite après avoir foncé sur la voiture accidentée. Tous les agents sont priés de se rendre sur place. 
Nick : Ici Stokes et Brown, on se rend sur les lieux. 


Alors qu’ils se rendent sur place, Warrick à l’air d’avoir la tête ailleurs. 


Nick : Warrick, Warrick, tu es avec moi ? 
Warrick : Oui. J’étais en train de penser. Ils ont bien dit qu’il y avait deux personnes dans la voiture, Greg a invité Bea à prendre le petit déjeuner chez lui. 
Nick : Oui, mais rien nous dit que c’est Greg et Bea. Beaucoup de personne prennent cette route et ceux tous les jours. 
Warrick (avec un petit sourire) : Bea, tu fais des progrès. 


Aucune réponse de Nick. 


Warrick : Je sais mais Greg prend toujours cette route pour rentrer mais tu as sûrement raison. 


Au bout de 10 minutes, nos deux compères arrivent enfin sur les lieux de l’accident. Ils aperçoivent la voiture de Greg qui après avoir fait plusieurs tonneaux a atterries dans la vitrine d’une boutique. Nos deux blessés sont dans un état très grave surtout Bea. Nick et Warrick se dirigent jusqu’à la voiture. 


Nick (à un des pompiers) : Qu’est-ce qui s’est passé ? 
Pompier : Ne rester pas là, S’il vous plait. 
Warrick : On est de la police scientifique. 
Pompier : Vos collèges sont dans la boutique. 
Warrick : Quoi ? Mais on vient juste d’être prévenus de ce qui s’est passé. 
Pompier : Ce que je peux vous dire, c’est qu’on doit les sortir de là très rapidement. Ils sont tous les deux dans un état très grave et la jeune femme a déjà fait un arrêt. 
Nick (très inquiet) : Qui sont les victimes ? 


Alors que Nick attend la réponse à sa question Warrick aperçoit Bea allonger sur un brancard avec un tuyau dans la gorge. 


Médecin : Oh non, elle refait un arrêt, on la pose. Les palettes. Vite. 
Secouriste : Tenez, elles sont chargées. 
Médecin : On dégage. 


Pendant que les médecins et les secouristes essayent de réanimer Bea, les pompiers découpent la voiture pour faire sortir Greg. Pendant qu’on s’occupe d’eux, les autres les regardent impuissant avec Nick au bord des larmes. 


diana62800  (03.02.2018 à 16:57)

Dans le magasin, Catherine, qui est accompagnée de Vera, commence ses investigations pour retrouver la ou les personnes qui ont percuté Greg et Bea. 


- J’ai rien trouvé sur la vitre, à part des traces de peintures qui viennent de la voiture de Greg, enfin si on peut on peut appeler ça une voiture. Tu as vu dans quel état ils sont ? Demande Vera. 
- Oui, j’ai vu. Nick aussi d’ailleurs. Continue, je vais le voir. Lance Catherine en regardant Nick. 
- D’accord. Dis-lui qu’on est tous avec lui pour le soutenir. Dit Vera. 


Catherine lui fit un signe de la tête puis sort pour aller voir Nick. 


- Ne t’inquiète pas, ils vont s’en sortir. 
- Je crois pas. Les médecins disent qu’ils ont peu de chance de s’en sortir. Et en plus de ça, elle voulait me parler mais au lieu de ça je l‘ai envoyé sur les roses. Lance Nick en larmes. 
- A quel propos ? Demande Catherine. 
- Heather. Enfin je crois que c'est d'elle, qu'elle voulait me parler mais au lieu de l‘écouter, je l‘ai envoyé bouler. 


Pendant que Catherine essaye de remonter le moral de Nick, Greg et Bea sont transportés à l’hôpital en ambulance. 


- Aller, on ne perd pas de temps, on l’emmène avant qu’elle refasse un arrêt. Lance le médecin. 


Pendant que nos deux blessés sont amenés jusqu’à l’ambulance, le médecin s’approche de Catherine et Nick. 


- On les emmène tous les deux aux urgences, l’homme… Commence le médecin. 
- Greg, Il s’appelle Greg Sanders. Dit Warrick. 
- D’accord, alors pour Monsieur Sanders, rien de très grave, il a quelques côtes cassées et quelques égratignures. 
- Temps mieux. Lance tout le monde. 
- Et pour Rebecca, c’est la jeune femme ? Demande Nick. 
- C’est pour elle que je me m’inquiète le plus, elle a déjà fait deux arrêts et son état empire de plus en plus... En plus de ça, elle est tombée dans le coma. On les emmène tout de suite à l’hôpital. 


Le médecin monte dans la même ambulance que celle de Bea. Catherine, Warrick et Nick regardent les deux ambulances s’éloigner. 


- Aller tout le monde, on a du boulot. Ne t’inquiète pas, ils vont s’en sortir, ce sont des battants, ils nous l’ont déjà prouvé. 
- Il a raison, je parle seulement pour Greg car je connais Rebecca que depuis quelques heures. 
- Bea, elle préfère qu’on l’appelle Bea et ceux depuis toute petite. Lance Nick avec une toute petite voix. 
- Nick, il y a une chose que je ne comprends pas. Lance Warrick. 
- Laquelle ? Demande Nick. 
- Tout à l’heure, tu m’as dit qu’elle était morte pour toi et maintenant c’est à peine si tu arrives à mettre deux mots côte à côte sans te mettre à pleurer. 
- Warrick, tu sais qu’on peut dire des horreurs à propos d’une personne et les regretter ensuite. 
- Peut-être mais j’ai du mal à croire que tu as des remords. Non, pas après ce que tu m’as dit à son propos. 
- J’ai eu tort, je le sais maintenant et j’aurais dû l’écouter avant de la condamner. Dit Nick en haussant la voix. 
- Je le sais et tout ce que j’ai à faire, c’est retrouver l’ordure qui a envoyé Greg et ma sœur à l'hôpital et lui dire ma façon de penser. 
- Nick calme toi et va-t’en. Va à l’hôpital. 
- Elle a raison, tu ne peux pas nous aider dans ton état, va voir Bea et reste avec elle. 
- Pourquoi ? Demande Nick en colère. Juste avant qu’elle quitte le labo, je lui ai dit que je la détestais et que je ne voulais plus jamais la revoir de ma vie. 
- Va la voir et reste avec elle, nous on se charge de retrouver le conducteur et… 
- Et aussi Farah Douglas, elle a sûrement un rapport avec l’accident qui a eu lieu sur le parking. 


Après un long moment, Nick décide d’aller à l’hôpital. Pendant ce temps, Catherine et Warrick, aidé par Vera, analysent la scène où l’accident vient de se produire.


diana62800  (11.02.2018 à 22:30)

À l’hôpital, Nick est dans la salle d’attente où il attend des nouvelles de Greg mais surtout de sa sœur. Nick est à la fois très inquiet et aussi dans une rage folle surtout pour le comportement qui à eu envers Bea. Il ne peut pas croire qu’elle soit dans cet hôpital. Il y a encore quelques heures, il la revoyait pour la première fois en deux ans, ces deux années fut une éternité pour eux deux. Nick et Bea se sont toujours très bien entendus. Il repense à tous ses bons moments qu’ils ont passés ensemble mais un médecin s’approche et le fait sortir de ses pensées. 


- Excusez-moi, vous êtes là pour les deux personnes qui ont eu un accident de la route ? Demande le médecin. 
- Oui, comment vont-ils ? Demande Nick en essuyant ses larmes. 
... : Tout d’abord, je suis le Docteur Wistlon et c’est moi qui me suis occupé de vos collègues. Pour Monsieur Sanders, il y a rien d’alarmant, il pourra sortir dès demain cependant, il lui faut au moins trois semaines de repos complètes. 
- D’accord et pour ma sœur ? 
- Mademoiselle Stokes est sœur ? Demande le docteur Wistlon. 
- Oui, comment va-t-elle ? 
- Venez, on va s’asseoir. 


Ils se dirigent vers les chaises qui se trouvent à quelques pas de l’endroit où ils sont. 


- Je vous écoute. 
- L’état de votre sœur m’inquiète sérieusement, après avoir fait deux arrêts, elle est tombée dans le coma. Les secouristes ont a été obligé de l’intuber car elle ne peut pas respirer toute seule. 
- Mais elle va se réveiller ? Demande-t-il le visage fermé. 
- Pour être francs, je ne sais pas. On va la garder en observation en attendant que son état se stabilise. Puis, elle sera installée dans une chambre jusqu’à son réveille. 
- D’accord, je peux la voir. 
- Pour ce soir, je crains que non mais vous pourrez venir la voir demain matin. Allez dormir, vous en avait bien besoin. 
- Non, je préfère rester au cas où ma sœur se réveille. 
- Rentrer chez vous. 
- D’accord. Et pour Greg, l’autre personne qui était dans la voiture, vous êtes sûr qu'il va bien ? 
- Comme je vous l'ai dit, il s'en sort bien, juste quelques côtes cassées, un poignet fracturé et quelques égratignures. Cependant, on va le garder en observation cette nuit juste par précaution. 
- D'accord et vous avez raison, je vais rentrer et dormir un peu. À demain. 
- D’accord à demain et si votre soeur se réveille, je vous appelle. 
- D’accord et merci. 


Tandis que le docteur Wistlon va voir ses derniers patients, Nick se dirige vers la sortie pour rentrer chez lui mais plusieurs souvenir de Bea et de lui-même lui revienne en mémoire et des larmes lui montes aux yeux. Arrivé sur le parking, il téléphone à Warrick pour le prévenir de l’état de santé de Greg et de Bea et lui annonce qu’il rentre chez lui pour se reposer un peu. 
Sur les lieux de l’accident, Warrick, Véra et Catherine terminent de relever tout ce qui pourraient les conduire à un suspect et rentrent chez eux après avoir déposé tous leurs indices au labo. 


diana62800  (28.02.2018 à 12:11)

Bea rentre chez elle en claquant la porte, monte les escaliers en courant et en pleurant. Arrivée dans sa chambre, toujours en pleure, elle jette son sac ainsi que son livre qu’elle a dans les mains sur son bureau puis se laisse tomber sur son lit. Allongée sur son lit, elle commence à laisser sa tristesse se déverser sur son visage qui est déjà rempli de douleur et de rage. Bea pleure encore et encore jusqu’à ce qu’elle s’endorme. Quelques heures plus tard, Nick frappe à la porte durant cinq bonnes minutes mais personne ne répond, il ouvre la porte et aperçoit sa petite sœur en train de dormir. Il entre, s’approche du lit puis met une couverture sur le corps de Bea et il sort de la pièce sans faire de bruit. Cependant, il remarque le visage de sa sœur et relève des traces de larmes puis décide de rester près d’elle pour lui demander ce qui lui arrive. 

C’est à ce moment-là que Nick se réveille et qu’il réalise que ce n’était qu’un rêve et que ça a toujours était son rôle de grand frère de veiller sur Bea et ça, depuis sa venue au monde. Il lui a promis qu’il serait toujours là pour elle, peu importe ce qu’il lui arrive mais il a rompu cette promesse, il y a deux ans et depuis entre les deux Stokes plus rien n’est comme avant. 


Flash-Back 


À l‘hôpital, le médecin de garde vient annoncer le décès d’Heather et Nick est inconsolable. 
Bea va voir son frère qui est assis sur chaise en pleure avec sa tête entre ses mains. 


- Je suis désolé, je n’avais pas le choix et tu comprendras un jour que j’ai fait ça pour toi. 
- Bea, fou moi la paix, je t’avais supplié de ne pas tirer mais tu l’as quand même fait. 
- Nick, je t‘en prie, pardonne-moi. Lance Bea qui commence à avoir les larmes aux yeux. 
- Bea, tu veux me faire plaisir ? 
- Bien sûr. Répond la jeune femme dont les larmes commencent à couler. 
- Jamais, je te pardonnerais d‘avoir tué la femme de ma vie, tu ne m’entends jamais. Et maintenant, disparais de ma vie, je ne veux plus jamais te revoir de toute ma vie, désormais tu es inexistante pour moi. Hurle-t-il dans une colère noire. 
- Nick, je t’en prie, pas ça. 
- Bea ! Laisse-moi, va-t’en. 


Bea quitte l’hôpital en se retournant pour voir si Nick avait changé d’avis. 

Leur relation entre frère et sœur été briser depuis ce jour à cause de cette affaire mais Nick n’avait aucune idée de l’ampleur des dégâts que ça avait créé chez Bea au niveau morale et psychologique. 


Fin du Flash-Back.


diana62800  (05.05.2018 à 22:50)

Nick se lève, prend une douche et se rend directement à l’hôpital. Le trajet dure trente minutes environs. Arrivé sur le parking, il sort de sa voiture puis se dirige directement vers la chambre de Greg. Mais le docteur Wistlon l’attrape au vol. 


- Monsieur Stokes, je peux vous parler quelques minutes ? 
- Bien sûr. C’est Bea ? 
- Non, c’est Monsieur Sanders. 
- Greg, il va bien j’espère. Hier vous m’avez dit qu’il pouvait sortir aujourd’hui. 
- Oui, il va bien, les blessures que vous avez vu, été simplement impressionnant, c’est tout. 
- Tant mieux, mais qu’est-ce qui se passe ? 
- Il refuse de quitter Mademoiselle Stokes, il est à ses côtés depuis hier soir. 
- Je vois, je peux le voir ? 
- Bien sûr, suivez-moi. 


Ils se dirigent tous les deux en salle d'observation. Juste avant d’entrer, Nick enfile une blouse ainsi qu’un masque. Il respire plusieurs fois puis rentre et tombe des nus en voyant sa sœur dans un lit d’hôpital, qui est branché à une machine qui l’aide à respirer, ainsi qu’une perfusion pour lui administrer les antibiotiques dont elle a besoin. Nick réalise qu’il a vraiment été ignoble avec elle et se fait la promesse de tout arranger quand Bea se réveillera. 

La porte se referme, Greg sursaute puis se retourne. 


- Je suis désolé Nick, je n’ai pas vu la voiture arrivée. Lance Greg en pleure et tenant fermement la main de Bea. 
- Ce n’est pas ta faute, c’est de la mienne si elle est ici. 
- Quoi ? 
- Oui, si je m’étais comporté de façon normale à son égard, vous seriez resté au labo et Bea ne serait pas dans un lit d’hôpital entre la vie et la mort. 
- Arrête, jamais elle dira que c’est ta faute. 
- Et comment tu peux le savoir, tu ne la connais pas. 
- Détrompe toi, j’ai appris beaucoup de choses sur elle hier pendant qu’on travaillait ensemble et une chose est sûr, c’est qu’elle parle beaucoup. 
- Je sais, une fois lancé, elle ne s’arrête plus. 
- Mais une chose m’a frappé chez elle. 
- Laquelle ? 
- C’est qu’elle t’aime et qu'elle prend toujours ta défense. 
- Moi aussi, c’est ma sœur. 
- On ne dirait pas, tu as vu ton comportement hier au labo. 


Aucune réponse de Nick. 


- J’aurais jamais cru te dire ça un jour mais met ton orgueil de côté et fait la paix avec elle. Elle en vaut la peine, c’est une personne très compréhensible et très à l’écoute. Et tu devrais écouter sa version des faits à propos du meurtre de ton ex. 
- C’est-ce que j’ai l’intention de faire. Mais comment tu sais ça ? 
- Je te l’ai dit, c’est une vraie machine à parler, une fois lancé on ne peut plus l’arrêter. Lance Greg avec une pointe d’humour. 


Nick lui fit un signe de la tête. Aucun des deux ne parlent durant plusieurs minutes, jusqu’à ce qui Nick y met fin. 


- Qu’est-ce que tu voulais dire par « elle ne dira jamais que c’est ta faute » 
- C’est juste une impression. 
- Mais au faîte, qu’est-ce que tu fais ici ? Tu devrais être dans ta chambre et te reposer. 
- Je ne veux pas qu’elle soit seule. 
- Elle ne l’est pas. Dis-moi, elle te plait, on dirait. 
- Oui, je l’aime beaucoup même un peu plus. 
- Et ben tu as de la chance car je crois que c’est réciproque. 
- Comment tu le sais ? 
- C’est Warrick qui me l’a dit. 
- Tu nous as jamais dit que Bea est très réceptive aux autres et aussi très compréhensive. Elle est d’une gentillesse incroyable. 
- Oui, elle a toujours été comme ça et même avec les pires personnes qu’elle a rencontrées. Dit Nick avec un grand sourire. 
- Tu te comptes dans le lot ? 


Nick lui fit signe d'un oui par un hochement de la tête. Le docteur Wistlon entre dans la chambre et se dirige vers Bea. 


- Je suis désolé Monsieur Sanders mais vous devez retourner dans votre chambre, vous pourrez sortir aujourd’hui mais à la condition de vous reposer. 
- Non, je préfère rester. 
- Mais je ne comprends pas, c’est vous qui m’avait supplié de vous laisser sortir le plus vite possible. 
- Je sais mais après un accident de cette envergure, il est préférable que je reste plusieurs jours ici. Répond le jeune homme en regardant Bea très attentivement. 
- Comme vous voulez, je vais dire aux infirmières de venir vous chercher pour vous ramener dans votre chambre. 
- Il a raison Greg et elle ne sera pas seule puisque je suis là. 
- D’accord. 
- Très bien, vous pouvez rester encore cinq minutes mais pas une de plus Monsieur Sanders. 


Le docteur Wistlon regarde les dernières analyses de Bea puis sort de la chambre. 


- Je ne veux pas la laisser seule. 
- Je te l’ai dit, je serai près d’elle. 
- Oui bien-sûr, comme tu as été là pour elle, ces deux dernières années. 


Aucune réponse de Nick. 


- Je suis désolé mais je me fais beaucoup de soucis pour elle. 
- Ne t’excuses pas, c’est vrai. Je lui ai toujours promis d’être là pour elle, et j’ai rompu ma promesse. 
- Vous avez toujours été aussi proche ? 
- Oui mais c’est depuis qu’elle a 14 ans qu’on s’est beaucoup rapproché et qu’on se fait une confiance aveugle. 
- Oui mais tu as d’autres sœurs mais tu sembles plus proche de Rebecca ? 
- Greg !!!! 
- Quoi ? C’est juste pour savoir si elle va réagir. 
- Pour répondre à ta question, oui, j’ai quatre sœurs. Je suis l’aîné, il y a Abigail, Lydia, Erin et Bea. Oui, on l’est mais je ne peux pas te dire ce qui nous a rapproché, c’est à elle de te le dire quand elle sera prête pas avant. 
- Okay, je comprends. 
- Et maintenant, va dans ta chambre. 
- Bien chef. 


Il se dirige vers la porte, l’ouvre mais reste dans l’encadrement de celle-ci. 


- Tu as des nouvelles à propos de l’accident ? 
- Greg, il est 7 heures du matin et personne n’arrive avant 8 heures. 
- Tiens moi au courant. 
- Aucun problème. 


Greg quitte la chambre de Bea pour aller dans la sienne. Nick quant à lui s’installe à la même place que Greg occupé, il a y encore quelques secondes. Il lui prend la main. 


- Je suis désolé, Bea. 


Nick se met à pleurer.


diana62800  (30.05.2018 à 22:26)

Trois heures plus tard au labo, Warrick et Catherine sont en train d’analyser les indices qu’ils ont prélevés sur les lieux de l’accident ainsi que la voiture de Greg. 


- Tu as eu des nouvelles de Nick ? Demande Catherine. 
- Oui, il est à l’hôpital, il nous tiendra au courant s'il y a du nouveau. 
- Okay. 
- Pour en revenir sur l’accident, j’ai rien trouvé sur la voiture, que ce soit à l’intérieur et à l’extérieur. Rien absolument rien. 
- On va trouver. 
- Mais je comprends pas, le chauffard leur fonce dessus laisse la voiture et se barre en courant, ce n’est pas logique. Tu as vérifié toute la voiture ? 
- Oui mais je vais le refaire une deuxième fois. On devrait prévenir Grissom et Sarah ? 
- J’ai essayé mais ils ne sont pas joignables. Pour les traces de sang, l’adn que j’ai trouvé n’est pas dans nos bases de données. Je vais aller chez Sarah Paterson et tirer cette affaire au clair. 
- D’accord, on se tient au courant. 


Warrick sort du labo tandis que Catherine retourne analyser la voiture. 

À l’hôpital, Greg se trouve toujours dans sa chambre, dans son lit endormit mais une personne entre et le réveille. 


- Bonjour, il est l’heure de se réveiller. 
- Qui êtes-vous ? Demande Greg en émergeant doucement. 
- Ce n’est pas le plus important. 
- Qui êtes-vous ? 
- Je n’ai pas le temps pour ça et vous le saurez tôt ou tard, mais la raison qui m’amène ici, c’est que je dois vous parler. 


Greg regard cette personne qui l’intrigue comme si elle venait de la planète Mars ou d’une autre galaxie. 


- Je dois vous parler de Nick Stokes et de ce qui s’est vraiment passé juste après le meurtre. 
- Je vous écoute mais qu’est-ce que j’ai avoir dans l’histoire ? 
- Je ne sais pas, ce sera à vous de voir quand je vous aurais tout dit. Je suppose que Rebecca à dû vous parler de ce drame. 


Greg hoche la tête positivement. 


- Et de ce qui s’est passé avec son frère juste après. 
- Oui. 
- Mais il y a une chose que Rebecca ignore au sujet de Nick et vous devez être au courant. 


Une heure plus tard. 


- Je n’arrive pas à y croire, non, pas Nick, il n’aurait jamais pu faire ça. 
- Malheureusement si et une dernière chose, je vais aller le voir et si vous pouviez attendre un peu avant d’y retourner. 
- Bien sûr, mais vous ne m’avez toujours pas dit votre prénom. 
- Je suis sûr que vous savez qui je suis maintenant. 


Cette personne quitte la chambre de Greg pour aller voir Nick dans celle de Bea. 


diana62800  (04.06.2018 à 17:56)

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série A Discovery of Witches !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Découvre la carte de la série Black Sails, dans la catégorie Pin's de notre collection d'HypnoCards !
En vitrine | Black Sails (Pin's)

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente

[Jeu] Survivor
Hier à 16:40

[Jeu] Photo du mois
Hier à 16:39

Le quartier
17.11.2018

GS - Saison 6
Hier à 21:14

GS - Saison 7
Avant-hier

GS - Saison 13
16.11.2018

GS - Saison 11
12.11.2018

GS - Saison 14
30.10.2018

GS - Saison 5
29.10.2018

Actualités
Calendrier du mois

Calendrier du mois
Le calendrier du mois de Septembre 2018 est disponible sur le quartier. Ce mois-ci, c'est l'équipe...

HypnoAwards 2018 #24

HypnoAwards 2018 #24
L'acteur Liev Schreiber est nominé dans la catégorie :  Meilleur acteur du cable Il est nominé pour...

HypnoAwards 2018 #23

HypnoAwards 2018 #23
L'acteur Liev Schreiber est nominé dans la catégorie :  Meilleur drame du cable Il est nominé pour...

Calendrier du mois

Calendrier du mois
Le calendrier du mois dAoût 2018 est disponible sur le quartier. Ce mois-ci, c'est un duo qui nous...

Célébration du 300ème épisode

Célébration du 300ème épisode
Tous les acteurs se sont réunis pour une grande occasion, ils se sont tous retrouver pour fêter le...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Partenaires premium
HypnoRooms

Kika49, Avant-hier à 21:24

Luke Mitchell a besoin de vos votes afin de départager ses bannières sur le quartier Blindspot (Topic Votre Avis Compte).

choup37, Hier à 16:16

Allez allez Cold case et Elemenrary y sont presque.. clic clic!

grims, Hier à 18:39

Aujourd'hui venez poster une photo du personnage masculin que vous détestez sur le quartier Vikings

ptitebones, Hier à 19:02

Une bannière est en vote pour le quartier Jericho dans les préférences !

choup37, Hier à 22:43

Voté ptitebones^^ 2 thèmes se battent pour Elementary, lequel gagnera ?

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site